La pression des médias sur les hommes

8 août
Christian Geffard

GQ - la pression des medias sur les hommes

Salut les Mingers,

J’espère que vous lisez tous les articles du blogue parce que tous les articles peuvent vous apprendre quelque chose ou vous enseignez quelque chose. Par exemple, Tricia nous parlait dans un article des semaines précédentes de la pression médiatique sur les femmes. Hé, bien, j’ai quelque chose à vous apprendre. Les hommes aussi vivent une pression médiatique et sociale aussi forte que celles que les femmes vivent. Nous aussi, les hommes, sommes soumis à des critères de beauté, à des tendances populaires ou encore à des publicités essayant de nous vendre un style de vie. Durant les années ’90, on parlait de l’homme métrosexuel c’est-à-dire de l’homme qui prenait davantage soin de son apparence physique, de son alimentation, qui s’intéressait aux expressions artistiques. Il s’agissait d’un homme citadin. Au cours des années 2000, il y a eu l’apparition de l’homme übersexuel. Cet homme se voulait plus viril, plus mâle. C’est la mode de la barbe de trois jours, c’était le retour de la pilosité abondante dans les critères de beauté. L’homme devenait plus sauvage tout en préservant sa nature citadine moderne. Sans le vouloir, plusieurs hommes se sont soumis à ces deux tendances. La société de consommation nous pousse toujours à atteindre un idéal qui dénature ce qu’est l’être humain, tout simplement.

L’une des expressions des plus poussées de cette pression médiatique est sans contredit la pornographie. Elle agit autant sur vous mesdames que sur nous les messieurs. Dans le même article où la Sœur Marie-Paule Ross nous relatait certains propos sur la pornographie, un chercheur et professeur de l’École de service social de l’Université de Montréal, Simon Louis Lajeunesse, a étudié un échantillon de consommateur de pornographie. Le chercheur relatait : « Ça fait partie d’une historicité sociale. À preuve: il est difficile de trouver un mâle occidental adulte qui n’a jamais vu de porno. Dans l’esprit du garçon, ça s’inscrit dans son parcours pour devenir un homme » (source Coup de pouce). Autrement dit, la société considère largement que, pour devenir un vrai homme viril, majeur et vacciné, il faut avoir vu de la pornographie au moins une fois dans sa vie. La consommation de pornographie serait devenue tout simplement un rite de passage à l’âge adulte chez l’homme. L’homme s’abstenant de consommer de la pornographie est-il pour autant moins viril, moins majeur et vacciné ?

Dans 1 Timothée 4:12, l’apôtre Paul partage son cœur à Timothée, un jeune homme qui a dédié sa vie à la cause de Jésus-Christ. Il lui dit ces mots percutants : « Que personne ne méprise ta jeunesse; mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté. ». Il y a deux choses importantes dans ce simple petit passage. La première chose que Paul dit à Timothée, c’est de préserver son identité de jeune homme. On pourrait remplacer le terme jeune homme par homme, par jeune femme ou encore par jeune chrétien ou chrétien affermi. Par contre, le message demeure le même : « Ne laisse personne ou rien détruire ton identité, accélérer ton développement, empêcher ton épanouissement ». La deuxième chose, c’est que Paul encourage Timothée d’attacher son cœur à des choses constructives, positives, de poursuivre sa route en préservant son cœur des choses qui pourraient l’empêcher de vivre pleinement le plan de Dieu pour sa vie. Autrement dit, en tant qu’homme chrétien, tu n’as pas à suivre une tendance populaire, une mode vestimentaire pour être unique et aimé. Tu n’as pas non plus à rechercher l’assentiment ou l’approbation des autres au travers de ces tendances, ces manières de vivre parce qu’elles t’empêchent simplement d’exprimer la vraie personne que tu es c’est-à-dire un homme ayant fait le choix de vivre sa vie pour Christ… Sois simplement « Homme »…

C’était Christian pour MING !!!

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *